Drapeau Anglais drapeau allemand

logo visa card logo mastercard





Petit Futé





Achat de pierres précieuses, d'antiquités, de laque en Birmanie (Myanmar)



Mogok, Joseph Kessel, les rubis birmans

Les plus beaux rubis du monde sont birmans et ils viennent presque tous de la zone de Mogkok qui est la capitale mondiale du rubis, dont le fameux "sang de pigeon".

Tout un imaginaire qui peut faire penser que vous allez trouver un rubis gros comme un oeuf au coin de la rue.


Accès à Mogok - Photos - Voyage de gemmologie :

Lire notre page sur Mogok : ICI

Vente aux enchères

2 fois par an le gouvernement organise à Nay Pyi Taw (la nouvelle capitale), et sous bonne garde, une vente aux enchères des plus beaux jades et des plus belles pierres précieuses de Birmanie dont, évidemment, les rubis.
Vous pourrez acheter des pierres d'exceptions à des tarifs d'exception.

Si vous ne pouvez pas vous payer ces raretés, allez faire un tour au musée des pierres précieuses. Vous y verrez quelques beaux spécimens.

Aucun achat dans la rue !!!

Il n'y a pas de rubis ou de saphir gros comme le pouce en vente dans la rue par un revendeur à la sauvette.
Que le "rubis" ou "saphir" proposé raille du verre ne prouve rien. Les copies synthétiques sont tout à fait capables de rayer du verre.
Un beau rubis de synthèse (impossible à distinguer d'un rubis naturel par le profane, sauf le bon sens) coûte 0.5 USD le carat... donc 5 USD pour une énorme pierre de 10 carats.

Le beau "rubis" (de synthèse) même à 20 USD est encore beaucoup trop cher.


Rubis - Diamant : Certains vendeurs vous proposent de vérifier si la pierre est un diamant gràce à un testeur électronique. Ce testeur fonctionne en se basant sur la conductivité thermique du diamant.

1 - Certaines pierres synthétiques imitent cette particularité du diamant.
2 - Cela ne fonctionne qu'avec les diamants (pas les rubis, saphir etc...) donc si on vous propose de tester un rubis ou une autre pierre : danger !

Lors d'un récent voyage, nous avons testé ce genre d'appareil sur la paume de la main... qui était en diamant d'après la machine !!! Faites attention.

Les pierres vendues dans la rue sont des faux à 99,9%! (surtout si les pierres que l'on vous propose sont transparentes comme du cristal...)

Ou acheter ?

Les achats doivent se faire chez des bijoutiers aptes à vous délivrer un certificat pour sortir de Birmanie. Sans ce certificat, vous ne pouvez pas sortir de l'or ou des pierres précieuses (si la douane vous contrôle).

Les bijoutiers vous feront une remise si vous ne voulez pas de certificat. Vous prenez alors le risque, minime il est vrai, de laisser votre achat à la douane en partant.

Vous pouvez trouver une jolie bague pour 100 ou 200 dollars (pensez à prendre du cash, les cartes de crédit ne fonctionnent pas). Ce ne sera pas du Cartier, mais quand même vous aurez un joli souvenir du Myanmar.

Faire contrôler sa pierre.

Si vous acheter au marché Scott (Bogyoke), ce qui n'est pas forcèment une mauvaise idée (ce n'est pas le piège à touristes que l'on pourrait croire); vous avez deux boutiques qui peuvent certifier votre achat.
La procédure est simple, vous allez dans l'une des boutiques avec le bijoutier et la pierre et vous pourrez la faire controler pour quelques dollars.





Antiquités, statues de Bouddha

Les vraies statues de Bouddha anciennes n'étaient exportables que pour des motifs religieux.

Maintenant elles ne sont plus exportables du tout ! De toutes les façons, ils ne restent en Birmanie que très peu de pièces anciennes et elles sont toutes tracées par le Ministère de l'archéologie.

Éviter absolument d'acheter des têtes de Bouddha coupées (fausses ou vraies) pour ne pas encourager ce genre de trafic.

Acheter une belle statue, pièce neuve ou presque neuve chez un artisan qui a du talent et qui a su fabriquer un produit de qualité. Vous trouverez des bons artisans à Bago, Yangon, et Mandalay (pour les statues de Bouddha).

La laque

Vous pouvez acheter, spécialement dans la région de Bagan de splendides laques birmanes.

Quelques informations :

- Le nombre de couches de laque est important pour la qualité finale. Il faut environs 2 à 4 semaines de séchage par couche, les meilleures laques ont jusqu'à 15 couches (plus d'un an de travail).

- Le support sur lequel on pose la laque est important pour la qualité finale, bambou, bois, collage, papier mâché, carton, bois de teck.

- Les laques de qualité sont gravées en profondeur. Les colorants naturels (pierres écrasées, teintures..) sont appliqués pour chaque couche gravée. Ce n'est pas de la peinture en épaisseur.

- Un très bon truc pour juger de la qualité de l'artisan. Essayer de voir si des poussières sont incluses dans la laque (petite bosse en épaisseur), cela veut dire que les laques ont été séchées à l'air libre au lieux d'être séchées en cave comme il se doit.

- La laque est extraite d'un arbre à laquelle on ajoute des cendres (pour la renforcer) et parfois des fils de coton (comme au Japon). Ce n'est pas de la laque à voiture, ou de la peinture. Faites bien attention !

- La laque ne craint pas le froid, ne craint pas la chaleur mais casse et n'est pas réparable une fois cassée.



Retour en haut de la page